21/07/2008 | communication | PDF | imprimer
No 1

Chappuzeau, Samuel

naissance vers 1625 à Paris, décès 17/18.8.1701 à Celle (Basse-Saxe), prot., bourgeois de Genève en 1666, d'une famille de la noblesse de robe originaire du Poitou. C. grandit à Genève, y fut élève en classe de philosophie et étudia aussi à Châtillon-sur-Loing (auj. Châtillon-Coligny, Loiret). Il exerça diverses activités dans plusieurs pays européens, notamment celle de précepteur du futur Guillaume III d'Angleterre (1656-1661) et il vécut à Genève de 1662 à 1672. Après la Révocation de l'édit de Nantes (1685), il trouva refuge auprès du duc de Brunswick. Il écrivit des récits de voyage (Angleterre, Pays-Bas, Suisse, Allemagne, Italie) et des pièces qui n'eurent pas grand succès (Damon et Pythias, Le riche mécontent ou le noble imaginaire, L'académie des femmes, etc). Il composa le drame historique Genève délivrée (1662), le livre d'histoire L'Europe vivante (1669) et traduisit du latin les Colloques d'Erasme. Son ouvrage Le théâtre français (1674) passe pour la meilleure analyse de ce sujet au XVIIe s.


Bibliographie
Biogr. universelle ancienne et moderne, 7, 1854, 497-498
– F. Meinel, Samuel Chappuzeau, 1908
– J.-D. Candaux, «Samuel Chappuzeau et son "Europe vivante"», in Genava, N.S. 14, 1966, 57-80

Auteur(e): Thomas Blubacher / WW