No 1

Bernasconi, Abbondio

naissance 7.8.1757 à Riva San Vitale, décès 2.9.1822 à Riva San Vitale, cath., de Riva San Vitale. Fils de Manfredo et de Maria Antonia Fossati. Etudes de droit à Pavie, sans obtention de titre. Avocat et notaire dès 1775. En 1781, il occupait la charge de secrétaire de la pieve de Riva San Vitale. A l'époque de la Révolution française, B. appartint au groupe des patriotes les plus en vue de Riva San Vitale. Elu député du "peuple de Riva" en février 1798, il fut envoyé à Lugano au Conseil général. Il devint secrétaire de l'éphémère République de Riva (1798), pour laquelle il se rendit plusieurs fois à Milan afin de traiter de son adhésion à la République cisalpine. Rendu à la vie privée après la chute de la Cisalpine, il reprit cependant rapidement une activité politique en tant que membre de la municipalité et de la commune bourgeoise de Riva San Vitale. Militant libéral, B. sympathisa avec le mouvement d'opposition à la Constitution cantonale imposée par le congrès de Vienne, ce qui lui valut d'être frappé d'une lourde amende par le commissaire fédéral Hans Jakob Hirzel.


Bibliographie
– E.L. Vassalli, «Il notaio Abbondio Bernasconi di Riva San Vitale liberale antilettera», in BSSI, 1964, 174-177

Auteur(e): Daniela Pauli Falconi / CHR