• <b>Otto Karrer</b><br>Le théologien photographié à sa table de travail dans les années 1940 (Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung, Nachlass Otto Karrer).

No 6

Karrer, Otto

naissance 30.11.1888 à Ballrechten (Bade), décès 8.12.1976 à Lucerne, cath., Allemand, de Kriens (1935), bourgeois d'honneur de Ballrechten (1953). Fils de Jakob, agriculteur et vigneron, et de Rosina Zimmermann. Gymnase (Friedrichsgymnasium) à Fribourg-en-Brisgau (1901-1908), études de théologie et philosophie à Innsbruck. Entré chez les jésuites en 1910, K. accomplit son noviciat, puis fut préfet et maître au collège Stella Matutina à Feldkirch (1913-1918), avant de poursuivre ses études de théologie à Valkenburg (Pays-Bas) à partir de 1919. Ordonné prêtre en 1920, docteur en philosophie et théologie en 1922, il quitta les jésuites en 1923 et s'établit à Weggis (1925), puis à Kriens (1928). Auteur d'écrits religieux, prédicateur et responsable de la cure d'âmes à l'église Saint-Paul à Lucerne, il fut un pionnier du mouvement œcuménique en Suisse et dans les pays de langue allemande, et un précurseur du concile de Vatican II. Il s'opposa dans ses écrits aux théories raciales et antisémites d'Alfred Rosenberg et soutint dès 1933 des émigrés allemands, tels que Waldemar Gurian et Rudolf Rössler. Ses livres furent interdits par l'Allemagne nazie. K. traita notamment de l'actualisation de la spiritualité chrétienne (saint Augustin, saint François de Sales, John Henry Newman) et de questions religieuses contemporaines. Il publia une anthologie de mystique (1926, réimprimée 1986) et une traduction en allemand du Nouveau Testament (1959, 41967). Cofondateur des groupes de discussion entre réformés et catholiques de Suisse alémanique (1946), président de la fondation pour le Secours chrétien international (1948), cofondateur de la Société suisse de théologie (1964). Prix culturel de Suisse centrale (1964), doctorat honoris causa en théologie de l'université de Tübingen (1967). La société Otto Karrer a poursuivi les objectifs œcuméniques de K. par des conférences de 1978 à 2002.

<b>Otto Karrer</b><br>Le théologien photographié à sa table de travail dans les années 1940 (Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung, Nachlass Otto Karrer).<BR/>
Le théologien photographié à sa table de travail dans les années 1940 (Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern, Sondersammlung, Nachlass Otto Karrer).
(...)


Bibliographie
– M. Roesle, O. Cullmann, éd., Begegnungen der Christen, 1959
– J.L. Leuba, H. Stirnimann, éd., Freiheit in der Begegnung, 1969
– L. Höfer, Otto Karrer, 1888-1976, 1985 (avec liste des œuvres)
Otto Karrer: Theologe des Aggiornamento, 1988-1976, 1989
– M. Schoch, Otto Karrer: Ein Lesebuch, 1992

Auteur(e): Victor Conzemius / ME