Vuisternens-en-Ogoz

Ancienne commune FR, district de la Sarine, ayant fusionné en 2016 avec Corpataux-Magnedens, Farvagny, Le Glèbe et Rossens (FR) pour former la commune du Gibloux. Appelé aussi Vuisternens-devant-Pont. Sur le versant nord-est du Gibloux, le territoire communal comprenait en outre le hameau de Bouleyres. 1142 Wisternens, ancien nom all. Welschwinterlingen. 358 hab. en 1811, 537 en 1850, 534 en 1900, 587 en 1950, 433 en 1960, 709 en 2000. Sépultures néolithiques (1892). V. fit partie de la baronnie de Pont; Jocelin de Pont abandonna en 1250 ses droits à Guillaume, coseigneur de Pont. Fribourg acheta la baronnie en 1482 et l'érigea en bailliage. V. fit partie du district de Farvagny de 1798 à 1848. Mentionné comme paroisse en 1228, V. était filiale de Farvagny-le-Grand en 1453; la chapelle dédiée à saint Jean l'Evangéliste fut remplacée en 1485 (rebâtie vers 1646, nef agrandie en 1836, orgue de 1749). V. redevint paroisse en 1651; le patronage appartient au chapitre cathédral de Saint-Nicolas. Le secteur primaire s'est maintenu, d'où une laiterie spécialisée dans les pâtes molles. Constructions métalliques et location de cantines (1959). Une station de ski existe au Gibloux depuis 1969 (Vuisternaz). Depuis l'ouverture de l'autoroute A12 (1981), V. est devenu une localité résidentielle. La commune fut mise sous tutelle en 2008.


Bibliographie
– Dellion, Dict., 12, 195-237
Vuisternens-en-Ogoz, 1986

Auteur(e): Marianne Rolle