Villarsel-le-Gibloux

Ancienne commune FR, district de la Sarine, ayant formé la commune du Glèbe avec Estavayer-le-Gibloux, Rueyres-Saint-Laurent et Villarlod de 2003 à 2015, partie de la nouvelle commune de Gibloux depuis 2016. Sur le flanc nord du Gibloux. 1278 Villarsel subtus Giblour, ancien nom all. Villarsel am Gibel. 111 hab. en 1811, 156 en 1850, 221 en 1900, 186 en 1950, 131 en 1970, 244 en 2000. Rares vestiges romains. Ruines du château des seigneurs de V. (cité en 1232), assailli et incendié par les Fribourgois en décembre 1447. Le versant nord du Gibloux semble avoir appartenu à la seigneurie de Pont, mais avoir relevé, en partie tout au moins, de la suzeraineté de l'évêque de Lausanne. La petite seigneurie de V. passa aux mains des Corbières qui vendirent en 1346 leur château à Jocerius d'Oron; propriété de Rodolphe de Langin en 1375, des Challant jusqu'en 1579, de Christophe Reyff, puis de Simon Alex en 1606. La suzeraineté sur V. fut reconnue à Fribourg en 1536, définitivement accordée en 1584 après avoir été disputée par Berne. V. fit partie du bailliage de Pont-Farvagny, des districts de Romont en 1798, de Farvagny de 1803 à 1848. Il dépendit de tout temps de la paroisse d'Estavayer-le-Gibloux. Carrière de molasse verte exploitée dès la fin du XIXe s. Production laitière et cultures fourragères.


Fonds d'archives
– Fichier, AEF
Bibliographie
La Liberté, 22.11.1967; 19.8.1983
– B. de Vevey, Châteaux et maisons fortes du canton de Fribourg, 1978, 313-315

Auteur(e): Marianne Rolle