Rueyres-Saint-Laurent

Ancienne commune FR, district de la Sarine, ayant formé la commune du Glèbe avec Estavayer-le-Gibloux, Villarlod et Villarsel-le-Gibloux de 2003 à 2015, partie de la nouvelle commune de Gibloux depuis 2016. Sur le versant occidental du Gibloux. 1175 apud Rivoriam, ancien nom all. Rueyres-St. Lorenz. 184 hab. en 1811, 220 en 1850, 231 en 1900, 224 en 1950, 262 en 2000. Au Moyen Age, R. forma une seigneurie. L'abbaye d'Hauterive, les seigneurs de Pont, les d'Englisberg, les Bennwil et l'hôpital des bourgeois de Fribourg y acquirent des biens aux XIIIe  et XIVe s. Fribourg obtint la souveraineté sur R. en 1482. Le village fit alors partie du bailliage de Pont-Farvagny (1482-1798), puis des districts de Romont (1798-1803), de Farvagny (1803-1848) et de la Sarine (dès 1848). R. releva de tout temps de la paroisse d'Estavayer-le-Gibloux. La chapelle, dédiée à saint Laurent, remonte aux XIIe et XIIIe s. Un incendie détruisit une partie du village en 1900. R. a gardé son caractère rural (élevage et cultures céréalières).


Bibliographie
– Dellion, Dict., 5, 103-108
– G. Bourquenoud, «Rueyres-Saint-Laurent», in Fribourg illustré, 1992, no 8-9, 33-37

Auteur(e): Marianne Rolle