Pierrafortscha

Comm. FR, distr. de la Sarine, créée en 1832, regroupant huit hameaux, dont P., Villars-sur-Marly, Granges-sur-Marly et la Schürra, à la frontière des langues, entre Sarine et Gérine. 1267 Pierraforchia, 1277 Bevrechie, ancien nom all. Perfetschied. 146 hab. en 1811, 187 en 1850, 185 en 1900, 242 en 1950, 136 en 2000 (28% de germanophones). Habitat mésolithique à proximité du bloc erratique de "la pierre fourchue". Plaque de ceinture en bronze trouvée en 1995, indice probable d'un cimetière du haut Moyen Age. Au XIIIe s., le domaine de P. appartenait aux Hattenberg et aux Zirkels (ou Cirquilez); il devint progressivement propriété du couvent de la Maigrauge et le resta jusqu'au XIXe s. P. fit partie des Anciennes Terres (bannière du Bourg) dès 1442 au plus tard, puis du district de Fribourg (1798-1848). Il releva de tout temps de la paroisse de Marly. La commune comprend sept domaines patriciens (avec leurs maisons de campagne et six chapelles dont la plus ancienne est désaffectée) qui, pour la plupart, sont restés aux mains de grands propriétaires terriens (notamment Boccard, Diesbach, Weck); elle a ainsi conservé sa vocation agricole et son patrimoine architectural.


Bibliographie
Freiburger Nachrichten, 25.3.1986
– P.F. Kopp, «Herren/Bauern - Stadt/Land: Der Wandel zwischen 1798 und 1848 am Beispiel von Pierrafortscha», in FGB, 75, 1998, 7-34
– P.F. Kopp, Terres: seigneurs-propriétaires et paysans-fermiers entre Gérine et Gottéron, 2008, 16-32

Auteur(e): Marianne Rolle