No 1

Tornay, Maurice

naissance 31.8.1910 à La Rosière (comm. Orsières), décès 11.8.1949 au col du Choula (Chine). Fils de Jean-Joseph et de Faustine Rossier, paysans. Collège de Saint-Maurice (1925-1931). Novice du Grand-Saint-Bernard en 1931; chanoine régulier en 1935. T. rejoint des frères partis fonder en Asie un hospice et arrive en 1936 dans la mission des marches tibétaines du Yunnan. Ordonné prêtre à Hanoï (Vietnam) en 1938. Directeur du petit séminaire destiné à former le clergé indigène de 1938 à 1945. Nommé curé de Yerkalo, seul poste du Tibet indépendant, en juin 1945, il est en butte à l'hostilité des lamas et expulsé en janvier 1946. Il cherche en vain des appuis auprès des représentants diplomatiques des nations occidentales et du nonce. Il conçoit finalement le projet d'aller plaider sa cause auprès du dalaï-lama. Avec l'assentiment de ses supérieurs, il se joint en juillet 1949 à une caravane en partance pour Lhassa. A mi-chemin, on l'oblige à revenir sur ses pas et il est abattu avec son serviteur tibétain. La cause est ouverte avec le procès informatif de Sion (1953-1963). Le pape Jean-Paul II reconnaît à T. le titre de martyr de la foi (juillet 1992) et procède à sa béatification le 16 mai 1993.


Oeuvres
– J. Darbellay, éd., Ecrits valaisans et tibétains, 1993
Fonds d'archives
– Arch. de la vice-postulation (1949-1992), maison du Grand-Saint-Bernard, Martigny

Auteur(e): Frédéric Giroud