No 1

Schorderet, Joseph

naissance 3.3.1840 à Bulle, décès 20.4.1893 à Fribourg, cath., d'Hauteville, Montévraz (auj. comm. Le Mouret) et Posieux (auj. comm. Hauterive). Fils de Joseph-Ignace, rentier, et de Françoise Berset. Collège Saint-Michel de Fribourg (dès 1853), entrée à la Société des étudiants suisses (1858), grand séminaire (1862). Ordonné et nommé vicaire à Neuchâtel en 1866. Rédacteur de l'édition francophone des Monat-Rosen (1866-1869), chanoine de la collégiale Saint-Nicolas à Fribourg (1869-1882). S. se donna pour mission de renforcer les structures de l'ultramontanisme et sa présence dans la presse. Il fut un membre actif de l'Association Pie IX, dont il réorganisa la branche romande. Fondateur de la Revue de la Suisse catholique (1869) et de La Liberté (1871), il ouvrit des agences de presse à Paris, Bar-le-Duc (Lorraine) et Bordeaux. Confesseur et conseiller de jeunes femmes, il encouragea la création de l'Œuvre de Saint-Paul (1873). En 1875, recteur de la paroisse de Saint-Maurice à Fribourg et initiateur du Cercle catholique de la ville. Il mit sur pied les premiers voyages d'ouvriers et de pèlerins à Lourdes et à Rome (auprès des papes Pie IX et Léon XIII). En 1889, il dédia la Ville et la République de Fribourg au Sacré-Cœur de Jésus. Avec La Liberté, l'imprimerie Saint-Paul et le parti conservateur catholique, S. créa les conditions d'une république chrétienne conforme à ses vœux. Il soutint Georges Python et lui confia la fondation de l'université catholique (1889). Personnalité charismatique et psychiquement instable, il entretint parfois des relations tendues avec les évêques du diocèse.


Bibliographie
– D. Barthélemy, Diffuser au lieu d'interdire, 1993

Auteur(e): Victor Conzemius / FP