Montévraz

Ancienne commune FR, district de la Sarine, ayant fusionné en 2003 avec Bonnefontaine, Essert, Oberried (FR), Praroman et Zénauva pour former la commune du Mouret. Au pied de la chaîne du Cousimbert, le territoire communale comprenait Montévraz-Dessus, Montévraz-Dessous et les hameaux de Montemblou et Pramathaux. 1445 Montivrar. 247 hab. en 1811, 204 en 1850, 249 en 1900, 258 en 1950, 491 en 2000. Site défensif d'origine médiévale à Montemblou. Intégré aux Anciennes Terres (bannière du Bourg) en 1442 au plus tard, M. fut rattaché au district de La Roche (1798-1803), puis à celui de Fribourg (1803-1848). Au spirituel, M. releva de la paroisse d'Ependes et dès 1644 de celle de Praroman. Chapelle Saint-Pierre et Sainte-Marguerite (citée en 1654, agrandie en 1924 et 1951, restaurée en 1988), devenue un lieu de pèlerinage sous le vocable de Notre-Dame-des-Grâces. Des trappistines s'installèrent de 1805 à 1816 à la Petite Riedera (château de la famille de Gottrau, XVIe s.). La propriété passa en mains privées et fut léguée à l'évêché (1838) qui en fit une résidence d'été. Industrie du bois, menuiserie, entreprise de construction. Elevage et cultures fourragères (sept exploitations agricoles en 2000).


Bibliographie
– J.-M. Wicht, Montévraz, ms. collège Saint-Michel Fribourg, 1981
HS, III/3, 1069
– M.T. Kervingant, Des moniales face à la Révolution française, 1989, 246-261, 340-345
– A. Lauper, Domaines patriciens et maisons de campagne de la région du Burgerwald et du Mouret, 2000, 13-33

Auteur(e): Marianne Rolle