No 3

Schoop, Trudi

naissance 9.10.1903 (Gertrud) à Zurich, décès 14.7.1999 à Los Angeles, prot., de Zurich et Dozwil. Fille de Friedrich Maximilian, rédacteur de journal, et d'Emma Olga Böppli. Nièce de Max Ulrich ( -> 2). ∞ 1926 Hans Wickihalder, rédacteur local et critique de théâtre du Tages-Anzeiger. Après des débuts au Pfauentheater à Zurich avec des danses de sa création (1920), S. mena une carrière de danseuse, chorégraphe, pédagogue de la danse et chansonnière. Son Fridolin en route, pièce de groupe, obtint la quatrième place du concours international de danse à Paris (1932). Par la suite, elle effectua des tournées internationales (ballets-pantomimes comiques). Pendant la Deuxième Guerre mondiale, S. se produisit sur la scène du cabaret Cornichon. En 1952, elle s'établit en Californie et devint, dès 1957, une pionnière de la danse-thérapie, travaillant avec des malades psychiques, surtout au Camarillo State Hospital.


Oeuvres
… komm und tanz mit mir!, 1981
Bibliographie
– C. Wilke, Komm, tanz mit mir, [film], 1991
– C. Wilke, Die Eroberung der Leere, [film], 1992
– M. Wilke, «Trudi Schoops Leben und ihr tänzerisches und therapeutisches Werk», in INFO Deutsche Gesellschaft für Tanztherapie, 37/38, 1999, 25-97

Auteur(e): Ursula Pellaton / CAP