11/07/2011 | communication | PDF | imprimer
No 1

Salat, Johannes [Hans]

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 1498 à Sursee,décès av. le 23.10.1561 à Fribourg, de Sursee et Lucerne. Fils d'un cordier. ∞ 1) 1518 Anna Späni, 2) 1520 Appollonia Haas, fille de Peter, prévôt du chapitre Saint-Léger de Lucerne. S. vécut à Lucerne de 1520 à 1540. Cordier de métier, il participa à six expéditions militaires entre 1522 et 1527, le plus souvent comme secrétaire de camp, et aux deux guerres de Kappel (1529 et 1531). En 1531, il fut nommé greffier du tribunal. Ses premières œuvres littéraires furent imprimées la même année: Tanngrotz - description en vers de la deuxième guerre de Kappel, reflétant le point de vue des Waldstätten - et deux chansons. A la suite d'une plainte de Berne, S. fut condamné à la prison. Son Triumphus Herculis Helvetici de 1532, satire très imagée de Zwingli, n'est conservé que par une copie du XVIIe s. En 1534, il rédigea, à l'intention des gouvernements d'Obwald et de Nidwald, un récit de l'expédition de 1528 dans le Hasli, s'appuyant sur des documents officiels. En même temps, il écrivit, sur la base d'actes, de textes contemporains et de récits de témoins oculaires, une chronique des années 1517-1534, seule description détaillée de l'époque de la Réforme vue par un catholique. Jusqu'en 1536, S. produisit plusieurs manuscrits, partiellement illustrés de sa main, pour les cantons catholiques. Trois ouvrages furent imprimés en 1537: une vita de Nicolas de Flue, un drame sur le thème du fils prodigue et une exhortation aux treize cantons à rester fidèles à leur alliance (Eyn nutzlichs biechlin in warnungs wyss, an die XIII Ort). S. dirigea aussi plusieurs représentations théâtrales, notamment le jeu pascal de 1538 à Lucerne. Coupable de fraude, il perdit sa charge de greffier à la fin de 1540. Après plusieurs années d'errance, il fut maître d'école (1544-1547), puis chirurgien, alchimiste et astrologue à Fribourg. Son journal est conservé.


Oeuvres
– R. Jörg, éd., Reformationschronik 1517-1534, 3 vol., 1986
– «Der verlorene Sohn», in Fünf Komödien des 16. Jahrhunderts, éd. W. Haas et al., 1989, 61-181
Fonds d'archives
– Fonds, ZHBL
Bibliographie
– Feller/Bonjour, Geschichtsschreibung, 1, 281-285
– B. Eigenmann, "Unkrut verdirbt nit": das Tagebuch des Johannes Salat, mém. lic. Zurich, 1998

Auteur(e): Ruth Jörg / MBA