No 59

Huber, Klaus

naissance 30.11.1924 à Berne,décès 2.10.2017 à Pérouse, de Hasliberg et Küsnacht (ZH). Fils de Walter Simon ( -> 83). ∞ Younghi Pagh-Paan, compositrice. Etudes de violon chez Stefi Geyer au conservatoire de Zurich (1947-1949), de théorie et de composition chez son parrain Willy Burkhard (1947-1955). H. enseigna aux conservatoires de Zurich (1950-1960) et de Lucerne (1960-1963), puis à l'académie de musique de Bâle (1964-1972), où il fut responsable de la classe de maîtrise de composition dès 1968. Il donna des cours à l'école supérieure de musique de Fribourg-en-Brisgau et fut professeur invité à Montréal, Sienne, Paris, Helsinki, Londres, Genève et Milan (1973-1990). La création de la cantate de chambre Des Engels Anredung an die Seele lui valut une renommée internationale (1959). Si ses premières compositions marquées par la musique d'église reposaient sur des thèmes mystiques et religieux, à partir des années 1970, sa musique se voulut de plus en plus une critique des relations sociales. H. fonda le séminaire international des compositeurs à la Künstlerhaus de Boswil (1969). Prix de composition de l'Association des musiciens suisses (1975), prix des beaux-arts de la Ville de Bâle (1978). Docteur honoris causa de l'université de Strasbourg (2000).


Oeuvres
Ungepflügte Zeit, 1999
Fonds d'archives
– Fondation Paul Sacher, Bâle
– Coll. suisse du théâtre, Berne
Bibliographie
Compositeurs suisses de notre temps, 31993, 192-196 (avec bibliogr. et liste des œuvres)

Auteur(e): Andrea Weibel / FS