Estavayer-le-Gibloux

Ancienne commune FR, district de la Sarine, ayant formé la commune du Glèbe avec Rueyres-Saint-Laurent, Villarlod et Villarsel-le-Gibloux de 2003 à 2015, partie de la nouvelle commune de Gibloux depuis 2016. A l'écart des grands axes routiers. 1157/1162 Estavaiet, 1227 Staviolum sous Jublor; ancien nom all. Stäffis am Gibel. 153 hab. en 1672, 178 en 1811, 244 en 1850, 260 en 1900, 313 en 1920, 263 en 1950, 118 en 1990, 150 en 2000. Découverte d'une villa en 1903. Appartenant à la seigneurie de Pont, E. fut intégré successivement aux bailliages de Pont en 1482, de Farvagny en 1617, aux districts de Romont en 1798, de Farvagny en 1803. La famille de Billens et les comtes de Gruyère, l'Hôpital de Notre-Dame, la Grande Confrérie de Fribourg étaient propriétaires de la dîme d'E. La paroisse (mention en 1228, curé mentionné en 1157/1162), regroupant Rueyres-Saint-Laurent, Villarsel et Villarlod, fut incorporée au chapitre de Saint-Nicolas en 1513, qui exerça le droit de collation, détenu au XVe s. par l'évêque de Lausanne. L'église, citée en 1227, dédiée à saint Clément, est rebâtie de 1842 à 1847. La localité a conservé son caractère rural; élevage et cultures fourragères (en 2000, les emplois offerts relevaient pour plus d'un quart du secteur primaire).


Bibliographie
– Dellion, Dict., 5-6, 98-117

Auteur(e): Marianne Rolle