02/09/2014 | communication | PDF | imprimer | 

Ecuvillens

Ancienne comm. FR, distr. de la Sarine, depuis 2001 comm. d'Hauterive avec Grangeneuve et Posieux. 1137 Escuvilens; ancien nom all. Cüvellingen. 295 hab. en 1811, 443 en 1850, 523 en 1900, 600 en 1930, 563 en 1950, 448 en 1960, 710 en 2000. Traces d'un château fort (XIe-XIIe s.) au lieudit La Vuerda, presqu'île rocheuse dominant la Glâne: siège supposé des sires de Glâne, attestés aux XIe et XIIe s. La famille des chevaliers d'E. lègue progressivement ses terres, dîmes et cens à l'abbaye d'Hauterive dès sa fondation en 1138. E. fait partie des Anciennes Terres dès 1452, du district de Fribourg de 1798 à 1848. Le code en vigueur était la Municipale de Fribourg. La paroisse (citée en 1138) englobe Posieux, tandis que Corpataux et Magnedens se sont séparés en 1907. Eglise dédiée à la Vierge, donnée en 1142 par l'évêque de Lausanne Guy de Maligny à Hauterive (qui exerça la collature jusqu'en 1848), rebâtie en 1809-1811 et en 1911-1912. Elevage et cultures céréalières. Aérodrome (1949) avec club d'aviation (1953). A12 (1981). Gravière de la Tuffière (1964).


Bibliographie
– Dellion, Dict., 5-6, 29-45
– B. de Vevey, Châteaux et maisons fortes du canton de Fribourg, 1978, 103-104
– M. Francey, «Les châteaux de Glâne», in Memento/Soc. de développement d'Ecuvillens-Posieux, 22, 1982; 23, 1983; 25, 1984

Auteur(e): Marianne Rolle