11/08/2005 | communication | PDF | imprimer | 

Cottens (FR)

Comm. FR, distr. de la Sarine, sur l'axe routier et ferroviaire Romont-Fribourg. 1138 Cotens; ancien nom all. Cottingen. 162 hab. en 1811, 268 en 1850, 403 en 1900, 517 en 1950, 465 en 1970, 963 en 2000. Habitat mésolithique et ouvrage fortifié non daté. C. semble avoir relevé de la seigneurie d'Arconciel qui passa des sires de Glâne aux comtes de Neuchâtel. Famille noble de C. dès le XIIe s. Lors du partage des biens de la maison de Neuchâtel en 1218, les terres de Conon de C. se trouvent dans la part de Berthold de Neuchâtel. L'abbaye d'Hauterive possédait de nombreux biens à C., acquis des Glâne, Englisberg, Estavayer. C. fit partie des Anciennes Terres (bannière de la Neuveville) dès 1442, du district de Fribourg de 1798 à 1848. La paroisse de C., séparée de celle d'Autigny, fut érigée en 1930. Chapelle Saint-Martin attestée en 1423, rebâtie en 1550; une église moderne (1956) l'a remplacée. Ecole bâtie en 1841. Gare ferroviaire (ligne Lausanne-Berne) en 1862. Autrefois rurale, C. est devenu une commune résidentielle dans les années 1970. Unique station d'épuration naturelle avec aération artificielle de Suisse (1986). Home médicalisé (1991).


Bibliographie
– Dellion, Dict., 1, 290-301
L'Echo illustré, 45, 1978, 34-35

Auteur(e): Marianne Rolle