29/04/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Horgen (bailliage)

Bailliage zurichois jusqu'en 1798, district après 1831. D'après Paul Kläui, cette circonscription remonte à un partage territorial consécutif à la dissolution du bailliage impérial de Zurich en 1218, dont profitèrent les seigneurs d'Eschenbach-Schnabelburg. Après l'assassinat de l'empereur Albert Ier (1308), Walter IV d'Eschenbach fut proscrit. Les Habsbourg s'approprièrent ses biens, constituant une unité administrative entre le lac de Zurich et la Reuss. Le territoire de leur bailliage de H.-Maschwanden fut défini pour la première fois en 1339, à l'occasion de sa cession aux seigneurs de Hallwyl. En prévision des guerres de Sempach, Zurich accueillit de nombreux bourgeois externes sur la rive gauche du lac et occupa H. au début des hostilités. Le bailliage de H.-Maschwanden, restitué aux seigneurs de Hallwyl en 1399, fut finalement vendu en 1406 à la ville avec les haute et basse justices. Zurich en fit un bailliage (Obervogtei) et y intégra celui de Thalwil en 1437 ainsi que le domaine de Rufers, près d'Adliswil, après la Réforme. Ce nouveau territoire s'étendait sur la rive gauche du lac de Zurich, des confins du bailliage de Wollishofen à celui de Wädenswil. Devenu district sous l'Helvétique et la Médiation, il forma un nouveau bailliage (Oberamt) sous la Restauration en fusionnant avec celui de Wädenswil, où on fixa le siège administratif. Le district actuel, avec chef-lieu à H., est une création de la Constitution cantonale de 1831.


Bibliographie
– P. Kläui, Geschichte der Gemeinde Horgen, 1952

Auteur(e): Martin Illi / LA