01/11/2004 | communication | PDF | imprimer

Bülach (bailliage, district)

Bailliage jusqu'en 1798, district dès 1831. B. faisait partie de la seigneurie que les barons de Tengen avaient édifiée sur les deux rives du Rhin près d'Eglisau. Johannes von Tengen vendit en 1376 le village et le bailliage de B. au margrave Otton de Hochberg. En 1384, le duc d'Autriche Léopold III acquit le bailliage et accorda des franchises. Il y eut des bourgeois forains de B. dans les villages de Bachenbülach, Oberglatt, Niederhasli et Mettmenhasli. L'Autriche hypothéqua le bailliage en 1409 à Zurich, qui l'administra de 1412 à 1798. Lorsqu'en 1424 la ville acquit le comté de Kibourg, elle réduisit le territoire du bailliage, dont le centre était B., ville jouissant de franchises, et dont Bachenbülach, ainsi que les hameaux de Niederflachs et Nussbaumen, formaient les communes dites extérieures. Le bailliage fut supprimé sous l'Helvétique. Bien plus étendu, un district de B. fut créé à l'époque de la Régénération (1831); il s'allonge de Wallisellen jusqu'à la région de Rafz au nord du Rhin.


Bibliographie
– W. Hildebrandt, Bülach, 1967 (21985)

Auteur(e): Martin Illi / PM