No 7

Roten, Iris von

naissance 2.4.1917 à Bâle, décès 11.9.1990 à Bâle, prot., de Rarogne. Fille de Johann Walter Meyer, ingénieur, et de Bertha Huber. Arrière-petite-nièce de Meta von Salis. ∞ 1946 Peter von R. ( -> 16). Maturité à Zurich, études de droit à Berne, Genève et Zurich, doctorat (1941), brevet d'avocat (1946). Rédactrice du Schweizer Frauenblatt (1943-1945). Séjour d'études aux Etats-Unis (1948-1949). Responsable de la publicité chez Hanro (1950-1951), puis écrivaine. Son œuvre principale Frauen im Laufgitter ("femmes derrière les grilles"), analyse sociologique de la discrimination des femmes, fut violemment critiquée en 1958 en raison de son caractère radical, même au sein du mouvement des femmes, et ne fut redécouverte et reconnue comme ouvrage féministe de référence que dans les années 1980. Diffamée en tant qu'auteur à scandale, elle se retira du débat public et se consacra dès lors à l'écriture de récits de voyages et à la peinture.


Oeuvres
Frauenstimmrechtsbrevier, 1959
Vom Bosporus zum Euphrat, 1965 (21993)
– H. von Roten, éd., Blumenblicke, 1993
Bibliographie
– Y.-D. Köchli, Eine Frau kommt zu früh, 1992
– W. Meichtry, Verliebte Feinde, 2007

Auteur(e): Regula Ludi / RHD