Autigny

Comm. FR, distr. de la Sarine, sur les rives de la Glâne et de la Neirigue. 1068 Altignei; ancien nom all. Ottenach. 314 hab. en 1811, 458 en 1850, 592 en 1900, 587 en 1950, 612 en 2000. Vestiges de fortifications du Bronze et de l'époque romaine. La seigneurie de la famille d'A. est mentionnée au XIIe s. déjà. La chartreuse de La Part-Dieu prélevait le cens et les lods à A. et y détint une juridiction. A. fit partie des Anciennes Terres au plus tard en 1442 (bannière de la Neuveville), du district de Romont dès 1798, de celui de Fribourg de 1803 à 1848. La paroisse, attestée en 1228, comprenait Cottens (avant 1930) et Chénens. L'église Saint-Maurice fut rebâtie en 1555, après l'incendie du village de 1545; le sanctuaire actuel date de 1830-1831. Le droit de collation, revendiqué en vain par Guillaume d'Avenches en 1437, relevait de l'évêque de Lausanne; il fut incorporé au chapitre de Saint-Nicolas en 1513. Statuts communaux en 1572. Peste en 1596. Tuilerie, huilerie et scierie au XIXe s. Drainage des marais en 1835. Cultures fourragères et élevage bovin. 35% de la population active dans le secteur primaire en 1990.


Bibliographie
– Dellion, Dict., 1, 229-309
L'Echo illustré, 31.12.1981

Auteur(e): Marianne Rolle