No 7

Grimm, Rosa

naissance 27.1.1875 à Odessa, décès 12.11.1955 à Oetwil am See, isr., de Hinwil. Fille de Wolf Schlain et d'Edlewod Fatik, de Kichinev (auj. Chisinau, Moldavie). ∞ 1) 1894 Jovel Reichesberg, docteur ès lettres et écrivain, 2) 1908 Robert G. ( -> 6). Issue d'une famille aisée de commerçants juifs, G. étudia avec des interruptions entre 1893 et 1904 à Berne. Après son second divorce (1916), elle s'installa à Zurich et travailla dans la librairie de la Jeunesse socialiste. En été 1919, elle collabora à la rédaction du journal bâlois Vorwärts. Elle fit partie de l'aile gauche du PS avant de participer à la fondation du parti communiste suisse en 1921. Déléguée suisse au troisième congrès du Komintern à Moscou (1921). G. se rendit plusieurs fois en URSS dans les années 1920 et y travailla au département des éditions du Komintern (1930-1931). Poursuivant sa collaboration au Vorwärts, dont elle fut responsable (1921-1926) du supplément littéraire Der Weggefährte, elle s'exprimait avec netteté et ironie sur les questions féminines et le marxisme. Elle signa des critiques théâtrales et des recensions. Au début des années 1930, elle critiqua l'URSS mais resta un membre loyal du parti communiste. Elle revint au PS en 1943.


Bibliographie
– B. Studer, «Rosa Grimm (1875-1955)», in Auf den Spuren weiblicher Vergangenheit, 1988, 183-198
– B. Studer, Un parti sous influence, 1994
– B. Studer, Sous l'œil de Moscou, 1996
– C. Arni, Entzweiungen, 2004

Auteur(e): Brigitte Studer / ME