No 1

Coradi [-Stahl], Emma

naissance 9.11.1846 à Sonnenberg (comm. Stettfurt), décès 8.4.1912 à Zurich, prot., d'Oberneunforn. Fille de Jakob Stahl, instituteur, et de Karoline Schoop. ∞ 1868 Adam Coradi, maître secondaire et éditeur. Enfance à Dozwil, formation aux ouvrages de dames, séjour linguistique à Neuchâtel. Après avoir travaillé quelque temps à domicile tout en tenant son ménage, C. ouvrit en 1874 un magasin de broderies à Aarau. En 1885, elle adhéra à l'Union des femmes suisses (Schweizerischer Frauen-Verband), qui l'élut à son comité directeur, et fonda la Société d'utilité publique des femmes d'Aarau. Cofondatrice en 1888 et membre du comité (présidente en 1908-1912) de la Société d'utilité publique des femmes suisses, dont elle dirigea la section zurichoise de 1903 à 1908, elle s'attacha surtout à promouvoir la formation des femmes en appuyant la construction d'écoles ménagères et en participant au projet d'école d'infirmières à Zurich. Dans son rapport d'expert pour les ouvrages manuels à l'exposition des arts et métiers de Bâle (1892), elle réclama des cantons et de la Confédération un soutien financier aux cours de perfectionnement pour jeunes filles. Nommée par le Conseil fédéral, en 1896, expert pour la formation professionnelle et ménagère, C. inspecta les écoles subventionnées de perfectionnement pour jeunes filles et prit part à des congrès à l'étranger. Elle a écrit plusieurs ouvrages appréciés sur l'économie familiale et rédigé jusqu'à sa mort la revue Schweizer Frauenheim, qu'elle avait fondée en 1893.


Oeuvres
Über berufliche und hauswirtschaftliche Ausbildung der weiblichen Jugend in verschiedenen Ländern, 1901
Wie Gritli haushalten lernt, 1902
Gritli in der Küche, 1904
Bibliographie
NZZ, 11.4.1912
Schweizer Frauenheim, 20.4.1912
Frauenbestrebungen, 1.5.1912
– F.M. Huggenberg, Frauen dienen der Heimat, 1939, 63-90

Auteur(e): Regula Ludi / PM