Villarvolard

Ancienne comm. FR, distr. de la Gruyère, sur le versant oriental du lac de la Gruyère, ayant fusionné avec Corbières en 2011. 1179 Vilierbalart, 1228 Vilar Vualar. 234 hab. en 1811, 256 en 1850, 205 en 1900, 213 en 1950, 215 en 2000. V. fit partie de la seigneurie (dès 1553), puis bailliage de Corbières, du district de La Roche (dès 1798) et de celui de Corbières (1803-1848). La bulle d'Alexandre III en faveur d'Humilimont (1179) mentionne à V. une filiale de Vuippens, paroisse donnée en 1145/1149 par l'évêque de Lausanne Amédée à Humilimont. V. fut érigé en paroisse avant 1228, avec pour patron saint Sulpice. Lors de la suppression d'Humilimont en 1580, le droit de patronage passa au chapitre de Saint-Nicolas. L'église actuelle fut consacrée en 1760. Fondation de la première école primaire à la fin du XVIIe s. Village à caractère rural: élevage bovin et cultures fourragères.


Bibliographie
– Dellion, Dict., 12, 102-118
– J. Jordan, «L'abbaye prémontrée d'Humilimont», in ASHF, 1926, 331-693
– C. Fontaine, Villarvolard, 1955

Auteur(e): Marianne Rolle