No 2

Wicki, Bernhard

naissance 28.10.1919 à Sankt Pölten (Basse-Autriche), décès 5.1.2000 à Munich, de Romoos. Fils de Bernhard, ingénieur, et de Melanie Helene Kleinhapl. ∞ 1) 1945 Agnes Fink, actrice, 2) 1995 Elisabeth Endriss, actrice. Maturité (1938), école d'art dramatique de Berlin. Membre du mouvement de jeunesse Bündische Jugend, arrêté fin 1938 et interné au camp de concentration de Sachsenhausen. Séminaire Max Reinhardt à Vienne (1939-1940). Comédien et parfois metteur en scène en Allemagne (1940-1954). W. travailla au théâtre municipal de Bâle et au Schauspielhaus de Zurich (1945-1950), où il interpréta des rôles importants dans des mises en scène d'Oskar Wälterlin et Leonard Steckel. Au cinéma, il perça grâce à son interprétation dans le film de Helmut Käutner, Le dernier pont (1954). A l'affiche de plus de septante films, W. travailla sous la direction de Michelangelo Antonioni, Peter Handke et Wim Wenders entre autres. En 1958, il entama une carrière de cinéaste et remporta un succès international avec Le pont (1959). Il réalisa Le jour le plus long (avec Ken Annakin et Andrew Marton, 1962), La rancune (1964), Morituri (1965), Das falsche Gewicht (1971) et La toile d'araignée (1989). W. s'inspira souvent d'œuvres littéraires et de thèmes tirés de l'histoire de l'Allemagne. Il reçut plus de cinquante prix internationaux pour ses œuvres au cinéma et à la télévision. Croix du Mérite de première classe de la République fédérale d'Allemagne (1982).


Bibliographie
– R. Blank, Jenseits der Brücke, 1999
DTS, 2090-2091
– E. Wicki-Endriss, Bernhard Wicki, 2010

Auteur(e): Christine Wyss / EVU