• <b>Daniel Schmid</b><br>Affiche pour la sortie du film présenté comme sélection officielle de la Suisse au Festival de Cannes en 1987 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).

No 22

Schmid, Daniel

naissance 26.12.1941 à Flims, décès 6.8.2006 à Flims, de Flims. Fils d'Arthur Schmidt, hôtelier et musicien, et de Carla Rivetti, hôtelière. Célibataire. Etudes d'histoire et de journalisme à l'université libre de Berlin (1962-1968) et à l'académie allemande du cinéma et de la télévision à Berlin (1966-1969). Après une première œuvre de télévision, Thut Alles im Finstern [...] (1970), S. perce sur le plan international avec des films comme Heute Nacht oder nie (1972), La Paloma (1974), Hécate (1982), Il Bacio di Tosca (1984), Jenatsch (1987) et Berezina ou les derniers jours de la Suisse (1999). Marqué par une éducation enracinée dans les valeurs du XIXe s., et, à l'instar de son ami Rainer Werner Fassbinder, par le cinéma expressionniste allemand et les mélodrames lyriques de Douglas Sirk, S. incarne la vision d'une Suisse magique, mais son esthétisme raffiné n'exclut pas la critique sociale et la satire provocatrice. Son œuvre, profondément originale, fait de S. le cinéaste le plus cosmopolite et l'un des plus marquants du cinéma suisse. Léopard d'honneur du Festival international du film de Locarno (1999).

<b>Daniel Schmid</b><br>Affiche pour la sortie du film présenté comme sélection officielle de la Suisse au Festival de Cannes en 1987 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).<BR/>
Affiche pour la sortie du film présenté comme sélection officielle de la Suisse au Festival de Cannes en 1987 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
(...)


Bibliographie
– R. Jula, Daniel Schmid: The Ritual of Desire, 1991
– H. Dumont, M. Tortajada, dir., Hist. du cinéma suisse 1866-2000, 2 vol., 2007
– F. Buache, Daniel Schmid, 2008 (avec filmographie)

Auteur(e): Christian Dimitriu