No 2

Gos, Charles

naissance 7.10.1885 à Genève, décès 13.4.1949 à Martigny, prot., de Genève. Fils d'Albert ( -> 1). Frère de François ( -> 4) et d'Emile ( -> 3). ∞ 1) Edmée de Coulon, 2) 1949 Laetitia Lovey. Etudes de lettres à Lausanne et à Paris. Chantre de la haute montagne et écrivain patriotique proche d'un Gonzague de Reynold, G. mena une carrière d'homme de lettres et de journaliste en abordant divers genres: histoire militaire (Généraux suisses, 1932), histoire des Alpes (Le Cervin, 1948), récits documentaires, nouvelles et romans courts évoquant la vie militaire ou l'alpinisme. Loin du simple récit de courses, ses écrits d'imagination témoignent d'une certaine sensibilité à des techniques littéraires modernes et traduisent une relation morale à la montagne, lieu de l'héroïsme individuel, de la patrie et de la contemplation esthétique. Directeur de la collection Montagne chez V. Attinger, à Neuchâtel (dès 1934), G. fit une brève incursion dans le domaine du cinéma en produisant La Croix du Cervin (1922, long métrage de fiction d'après ses récits) et quelques films d'alpinisme dont son frère Emile fut le chef-opérateur.


Oeuvres
Sous le drapeau, 1913
La nuit des Drus, 1929
Au point 510, 1932
Pour Miss Cynthia, 1934
Bibliographie
– H. Dumont, Hist. du cinéma suisse, 1987, 69-71

Auteur(e): Roland Cosandey