13/11/2012 | communication | PDF | imprimer | 

Pont-la-Ville

Comm. FR, distr. de la Gruyère, sur les rives de la Sarine, puis du lac de la Gruyère. Son noyau se déplaça de l'ancienne (auj. au bord du lac) à la nouvelle église paroissiale (sur la hauteur). 1228 Pont la vila, ancien nom all. Ponnendorf. 381 hab. en 1850, 471 en 1900, 332 en 1950, 459 en 2000. Villa romaine (Ier-IIe s. apr. J.-C.) avec hypocauste. P. relevait de la seigneurie de La Roche, propriété de l'évêque de Lausanne dès le XIVe s. (achat définitif en 1349). Devenu fribourgeois en 1537, P. fit partie du bailliage de Bulle, des districts de La Roche (1798) et de Corbières (1803-1848). Au spirituel, La Roche se détacha de la paroisse de P. en 1651-1656. L'ancienne église paroissiale (citée en 1148, propriété de l'abbaye de Payerne du milieu du XIIe s. à la Réforme) était liée à un petit prieuré qui disparut avant 1285; seul le chœur de l'église subsiste comme chapelle dédiée à la Vierge. La nouvelle paroissiale fut construite de 1879 à 1883. Comme d'autres éléments du village, le pont de Thusy qui traversait la Sarine, cité au XVe s., bâti en pierre en 1544, fut submergé lors de la construction du barrage de Rossens en 1948. Un petit barrage construit en aval du pont (1898-1901) captait les eaux pour alimenter l'usine hydraulique d'Hauterive. Village agricole avec développement résidentiel. Terrain de golf dès 1993.


Bibliographie
– Dellion Dict., 9, 135-149
Le vieux chalet, 1958, n° 54/55, 425-440
Archéol. fribourgeoise: chronique archéol. 1986, 1989, 147-165
HS, III/2, 501-503

Auteur(e): Marianne Rolle