No 4

Brandt, Henry

naissance 25.7.1921 à La Chaux-de-Fonds, décès 26.7.1998 à Saint-Ambroix (Languedoc), prot., de La Chaux-de-Fonds et du Locle. Fils d'Henri, commerçant en horlogerie, et de Jeanne Frey. ∞ 1) Simone Jeanmaire, 2) Jacqueline Duc. Licence ès lettres à Neuchâtel, formation autodidacte en photographie et en cinéma. Professeur de français à La Chaux-de-Fonds, puis à Neuchâtel (1950-1953). Installé à Genève de 1968 à 1989. Reconnu dès Les nomades du soleil (1953), moyen métrage ethnographique tourné chez les Peuls Bororo (Niger), B. fut l'un des premiers réalisateurs à contribuer dès les années 1950 au renouveau de la production cinématographique suisse, position confirmée avec Quand nous étions petits enfants (1961) et couronnée par sa collaboration à l'Exposition nationale de 1964 (La Suisse s'interroge). Cofondateur de l'Association suisse des réalisateurs (1962), il mena une carrière indépendante et solitaire de documentariste, témoignant des bouleversements humains à l'échelle de la planète (Voyage chez les vivants, 1969), de la région (Nous étions les rois du monde, 1985) ou de la société (Le dernier printemps, 1977). Riche d'une trentaine de titres, sa production doit en partie son existence à des commandes institutionnelles librement traitées.


Fonds d'archives
– Dossiers, Cinémathèque suisse, Lausanne

Auteur(e): Roland Cosandey