No 3

Amiguet, Philippe

naissance 4.7.1891 (Frédéric-Philippe) à Moudon, décès 27.11.1974 à Prilly, prot., d'Ollon. Fils de Pierre Frédéric, pierriste, et d'Elisa Schmidt. ∞ Marthe Evelyne Terenzio. Licence en théologie à Lausanne, pasteur consacré. A. inaugura en 1922 la rubrique cinématographique de la Tribune de Lausanne et publia le premier recueil suisse de critiques de films, Cinéma! Cinéma! (1923). Coscénariste du Pauvre village avec Maurice Porta (1922), romancier (Autres pays, 1921; Le pasteur Martin, 1934, Prix Schiller), historien (Techniques et poésie de la montagne, 1936; La Grande Demoiselle et son temps, 1957, prix Théraumane). A. fut journaliste en France, où il séjourna entre les deux guerres (L'Ordre, La Revue hebdomadaire, Paris-Midi), puis en Suisse, où il fonda et dirigea Le Mois suisse, organe favorable à une Europe nouvelle antibolchévique (1939-1945). Il collabora de nombreuses années comme chroniqueur historique à la Nouvelle Revue de Lausanne.


Bibliographie
Nouvelle Revue de Lausanne, 28.11.1974
– A. Chaperon, «L'homme de nulle part», in RHV, 1996, 15-25

Auteur(e): Roland Cosandey