19/05/2011 | communication | PDF | imprimer

Maules

Ancienne comm. FR., distr. de la Gruyère, sur le versant sud du Gibloux, ayant fusionné en 2001 avec Romanens, Rueyres-Treyfayes et Sâles (Gruyère) pour former la comm. de Sâles. 930 Molas. 165 hab. en 1811, 182 en 1850, 222 en 1900, 241 en 1950, 165 en 1980, 222 en 2000. En 930, l'abbaye de Saint-Maurice céda à Turimbert des terres situées à M. Au XIIe s., le village appartenait aux chevaliers de M., bienfaiteurs de l'abbaye d'Humilimont, à laquelle Guillaume de M. avait fait don de ses terres entre 1137 et 1148 pour la construction de la grange des Mollettes (comm. Vaulruz). Acheté en 1394 par Antoine Champion à Antoine de la Tour, seigneur d'Illens, M. fit dès lors partie de la seigneurie de Vaulruz et fut rattaché au bailliage homonyme (1538-1798), puis au district de Bulle (1798-1848). Au spirituel, M. relève de la paroisse de Sâles. Chapelle de la Sainte Famille, soit de saint Joseph (1668, consacrée en 1671). Tourbières exploitées jusque vers 1982, inscrites à l'Inventaire fédéral des hauts-marais (1991) et à celui des sites marécageux (1996). Elevage et cultures fourragères (14 exploitations agricoles en 2000).


Bibliographie
– Dellion, Dict., 11, 89-91
– C. Fontaine, «Maules», in Le Vieux Chalet, 107, 1963, 849-856
– B. de Vevey, Châteaux et maisons fortes du canton de Fribourg, 1978, 305-309

Auteur(e): Marianne Rolle