No 1

Caderas, Gian Fadri

naissance 13.7.1830 à Modène, décès 25.11.1891 à Samedan, prot., de Ruschein et Luven. Fils de Gian, homme d'affaires. B. fit un apprentissage de commerce à Modène et travailla dans cette ville, à Bologne et à Casale Monferrato. Il revint en 1856 en Engadine, fut employé de banque à S-chanf jusqu'en 1875 et ouvrit un bureau d'assurances à Samedan. Rédacteur des revues Il Progress (1872-1873) et de la Fögl d'Engiadina (1880-1891). Poète lyrique mélancolique et sentimental, influencé par le romantisme européen, chantant la nature et le mal du pays, B. écrivit d'abord (1849-1857) en italien des poèmes qui n'ont pas été édités, puis en putèr, l'idiome de la Haute-Engadine, les recueils Rimas (1865), Nouvas Rimas (1879), Fluors Alpinas (1883), Sorrirs e larmas (1887). On lui doit aussi des nouvelles (Il preschuner da Fuentes, 1862-1863) et des traductions d'auteurs lyriques européens, dont Schiller, Goethe, Uhland, Musset et Longfellow.


Bibliographie
– Bezzola, Litteratura, 3

Auteur(e): Clà Riatsch / AB