16/08/2006 | communication | PDF | imprimer | 
No 9

Häberlin, Paul

naissance 17.2.1878 à Kesswil,décès 29.9.1960 à Bâle, prot., de Kesswil. Fils de Jakob, instituteur, et de Pauline Bär. ∞ 1905 Paula Baruch. H. fréquenta dans les années 1890 l'école cantonale de Frauenfeld, puis s'engagea dans des études de philosophie et de théologie à Göttingen, Berlin et Bâle. En 1900, il passa l'examen d'Etat de théologie à l'université de Bâle. Précepteur à Paderborn et à Brême jusqu'à son retour à Bâle, en 1903. Sa thèse sur Friedrich Daniel Ernst Schleiermacher lui valut le grade de docteur en philosophie. Après avoir obtenu son brevet d'enseignement, il professa à l'école réale inférieure de Bâle. En 1904, à l'âge de 26 ans, il fut nommé de manière inattendue au poste de directeur de l'école normale de Kreuzlingen. En 1908, il soutint une thèse d'habilitation à l'université de Bâle sur les fondements de la philosophie d'Herbert Spencer. Sa démission du poste de directeur de l'école normale en 1909 s'explique principalement par la résistance que le corps enseignant de l'école opposa à ses projets de réformes. H. fut ensuite privat-docent de philosophie à l'université de Bâle (1909-1914), puis professeur de philosophie à Berne (1914-1922) et de nouveau à Bâle jusqu'en 1944. Il déclina les offres de nomination à la succession du philosophe Rudolf Eucken ou du pédagogue Wilhelm Rein, à Iéna. Ses écrits sont consacrés à des questions fondamentales d'esthétique, de philosophie, de psychologie, de pédagogie et de théologie.


Oeuvres
Wege und Irrwege der Erziehung, 1918 (31931)
Allgemeine Aesthetik, 1929
Leitfaden der Psychologie, 1937 (31949)
Bréviaire philosophique, 1967 (all. 1949)
Allgemeine Pädagogik in Kürze, 1953 (21984)
Bibliographie
– J.C. Piguet, Paul Haeberlin et l'idée de "chemin", 1958
– P. Kamm, Paul Häberlin, 2 vol., 1977-1981

Auteur(e): Hans-Ulrich Grunder / FP