17/03/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Crésuz

Comm. FR, distr. de la Gruyère, sur la route Bulle-Boltigen, dominant le lac artificiel de Montsalvens. 1301 Cresu. 66 hab. en 1811, 111 en 1850, 127 en 1900, 177 en 1910, 116 en 1950, 229 en 2000. C. fit partie de la seigneurie de Corbières puis, lors du partage de celle-ci en 1249, de la coseigneurie de Charmey, dont les habitants furent affranchis en 1319 et devinrent combourgeois de Fribourg en février 1475. La chartreuse de La Valsainte exerçait la haute et basse justice. C. fit partie du bailliage fribourgeois de Corbières (1553-1798), du district de Gruyère (1798-1803), de l'arrondissement de Charmey (1803-1815), enfin du district de la Gruyère. Au spirituel, C. releva de Broc jusqu'en 1646. Une chapelle est attestée avant 1620; la nouvelle église paroissiale Saint-François fut consacrée en 1647. Le village fut détruit par le feu en 1667 et l'église reconstruite en 1670. Châtel-sur-Monsalvens fut rattaché à la paroisse de C. en 1850. C. vécut de l'élevage bovin et de l'exploitation des forêts, du tressage de la paille au XIXe s. Le développement touristique de la vallée dès 1960 a entraîné la construction de nombreuses résidences secondaires.


Bibliographie
Historique de la comm. de Crésuz, dactyl. (ACom)
La Liberté, 11, 21 et 24.8.1964
– M. Perret, Charmey, 1977 (21991)

Auteur(e): Marianne Rolle