04/07/2013 | communication | PDF | imprimer | 

Corbières (commune)

Comm. FR, distr. de la Gruyère dès 1848. 1115 Corbere; ancien nom all. Korbers. C. fit partie de la seigneurie (XIe s.-XIVe s.), de la châtellenie (1375-1543), du bailliage (1543-1798), puis du district de C. (1798-1848). 194 hab. en 1811, 231 en 1850, 220 en 1900, 283 en 1950, 341 en 2000. Charte de franchises calquée sur la Handfeste de Fribourg octroyée en 1390; mais un document de 1301 mentionne déjà les "bonnes coutumes" de C. La grande peste porta un coup fatal à la tentative d'extension. Deux agglomérations se formèrent autour des deux châteaux (le premier est contemporain de la fondation de la seigneurie, le deuxième fut construit après 1250). L'actuel château fut reconstruit en 1560 et restauré en 1750. Relevant d'abord de la paroisse de Hauteville, C. devint indépendante en 1636. L'église du début du XVIIe s., dédiée à la Vierge, fut restaurée en 1951. Lieu de passage sur la route Fribourg-Bulle, C. compta plusieurs ponts: trois en bois (avant 1837), un suspendu (dès 1837), un en béton (dès 1931). Tuilerie en activité de 1932 à 1976. En 1947, la création du lac de la Gruyère inonda une partie des terres communales.


Bibliographie
– R. Flückiger Mittelalterliche Gründungsstädte zwischen Freiburg und Greyerz, 1984, 71-96

Auteur(e): Patrice Borcard