No 6

Schneider, Ernst

naissance 17.10.1878 à Bubendorf, décès 16.2.1957 à Muttenz, prot., de Soleure et Langenbruck. Fils de Mathias, meunier, et d'Anna Degen. ∞ Ida Christen. Formation d'instituteur à l'école normale du Muristalden à Berne (1894-1897). Instituteur à Innerberg (comm. Wohlen bei Bern) jusqu'en 1899. Etudes de pédagogie, philosophie, géographie et histoire à Berne, doctorat (1904). Instituteur, puis maître principal des classes d'application du séminaire pédagogique de l'université. Malgré l'opposition du corps enseignant et les protestations des radicaux, S. fut nommé directeur de l'école normale du canton de Berne en 1905. Il y introduisit les cours de deux heures, les voyages d'études, les stages d'enseignement, les dissertations libres et de nouvelles formes d'examen. Suite à l'affaire dite du séminaire et à une campagne de diffamation, où il lui fut notamment reproché de faire de la psychanalyse durant les cours, S. fut révoqué en 1915. Il donna des cours à l'Institut Jean-Jacques Rousseau à Genève (1916-1920), avant d'être appelé à l'université de Riga pour occuper la chaire de pédagogie. Il ouvrit ensuite un cabinet de psychothérapie à Stuttgart (1928-1946). Fondateur des Berner Seminarblätter (1907, Die Schulreform dès 1916) et de la Revue suisse d'éducation (1928), coéditeur avec Heinrich Meng de la Zeitschrift für psychoanalytische Pädagogik (1926-1937). La réforme scolaire de S. reposait sur une nouvelle idée de l'enfant, qu'il tenta de consolider tant grâce à l'histoire de l'enseignement qu'à la psychanalyse, et qui le mena à une réforme sociale. Il jouit d'une renommée internationale, bien que ne faisant pas l'unanimité, en tant que pédagogue et réformateur de l'école orienté vers la psychanalyse. Défenseur du nouveau droit foncier et fiscal, il travailla comme rédacteur pour le mouvement Schweizer Freiwirtschaftsbund. Cofondateur de la Nouvelle Société helvétique (1914) et du journal Die Freistatt (1917).


Oeuvres
Aus meinen Lern- und Lehrjahren, 1956 (avec liste des œuvres)
Bibliographie
– H.-U. Grunder, Seminarreform und Reformpädagogik, 1993
– K. Weber, "Es geht ein mächtiges Sehnen durch unsere Zeit", 1999

Auteur(e): Hans-Ulrich Grunder / RHD