Dornach, bataille de

La bataille de Dornach, le 22 juillet 1499, fut le moment décisif de la guerre de Souabe. L'empereur Maximilien Ier avait ordonné au comte Heinrich von Fürstenberg, son intendant général, d'attaquer la fortification de Dorneck qui se trouvait aux mains de Soleure. La prise de ce château aurait permis aux forces impériales de pénétrer jusqu'à la vallée de l'Aar. Soleure appela les Confédérés à son secours. Une armée de Bernois, de Zurichois, de Lucernois, de Zougois et de Soleurois détruisit les troupes autrichiennes en les attaquant par surprise. Heinrich von Fürstenberg fut tué. Maximilien Ier fut contraint de conclure la même année la paix de Bâle avec les Confédérés. Ainsi fut confirmée formellement l'autonomie culturelle et juridique naissante de la Confédération.


Sources imprimées
– W. Pirckheimer, Der Schweizerkrieg - De bello Suitense sive Eluetico, traduit par F. Wille, 1998
Bibliographie
– B. Amiet, Die Schlacht bei Dornach, 1949
JbSolG, 72, 1999
– P. Niederhäuser, W. Fischer, éd., Vom "Freiheitskrieg" zum Geschichtsmythos, 2000

Auteur(e): Thomas Schibler / WW