04/03/2005 | communication | PDF | imprimer | 

Frastanz, bataille de

Pendant la guerre de Souabe (1499), l'Autriche avait établi un fort retranchement à Frastanz, dans le Vorarlberg, pour empêcher les Confédérés de contourner Feldkirch et d'envahir ainsi le Montafon. Sous le commandement du capitaine uranais Heini Wolleb et d'Ulrich von Sax, l'armée confédérée parvint néanmoins, le 20 avril 1499, à y battre les Autrichiens, conduits par le chevalier Burkhard von Knörringen, à les chasser et à détruire la fortification. La bataille de Frastanz fut, avec celle de Dornach, l'une des plus décisives de la guerre de Souabe, dont l'issue permit aux Confédérés de poursuivre une évolution culturelle et juridique autonome.


Sources imprimées
– W. Pirckheimer, der Schweizerkrieg - De bello Suitense sive Eluetico, traduit par F. Wille, 1998
Bibliographie
– W. Meyer, «Die Schlacht von Frastanz», in ASG, 14, 1864
– E. Muheim, Waffenlärm im Rheintal zur Zeit des Schwabenkrieges, 1499, 1958
– «Die Schlacht bei Frastanz 1499», in Vierteljahresschrift der Rheticus-Gesellschaft, 21, cah. 2, 1999, 93-198

Auteur(e): Thomas Schibler / FP