16/02/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Calven, bataille de

Affrontement décisif de la guerre de Souabe (entre les Confédérés et leurs alliés des Ligues grise et de la Maison-Dieu contre la Ligue souabe et l'empereur Maximilien Ier), la bataille de C. vit s'affronter une armée grisonne et une armée tyrolienne. La cause directe en fut l'attaque surprise du couvent de Müstair (11 février 1499) et une expédition de pillage (24 mars) en Basse-Engadine lancées par les Tyroliens. Après plusieurs tentatives d'invasion par les troupes souabes au Luzisteig et dans le Prättigau, Maximilien concentra son attaque sur le flanc est, dans le haut val Venosta. A Calven, le passage le plus étroit à l'entrée du val Müstair, il érigea un barrage. C'est là que les troupes grisonnes remportèrent le 22 mai une victoire écrasante, grâce à une manœuvre de contournement. Benedikt Fontana, le capitaine de la Ligue de la Maison-Dieu, fut tué au combat. Malgré cette victoire, la paix de Bâle (1499) n'apporta pas aux III Ligues la suppression des droits seigneuriaux autrichiens qu'elles espéraient ni ne clarifia les relations avec l'Autriche; la victoire renforça toutefois l'esprit d'indépendance de la jeune république.


Bibliographie
– Pieth, Bündnergesch., 94-103

Auteur(e): Martin Bundi / LH