Héricourt, bataille d'

Sitôt la guerre déclarée à Charles le Téméraire (guerres de Bourgogne), les Confédérés et leurs alliés (Basse Ligue, villes autrichiennes d'Alsace et impériales de Souabe) entrèrent en campagne. Deux armées gagnèrent l'Alsace, l'une par Bâle et l'autre par Porrentruy. Le 8 novembre 1474, elles mirent le siège devant Héricourt qui commandait la route du Sundgau vers la Bourgogne. Commandés par Henri de Neuchâtel-Blamont, 12 000 Bourguignons se portèrent au-devant d'elles. Les Confédérés les repérèrent le 13, levèrent le camp et, à l'initiative des Bernois, attaquèrent. En deux batailles séparées, ils défirent, avec peu de pertes, la chevalerie bourguignonne avec l'aide de la cavalerie autrichienne. La garnison d'Héricourt se rendit et fut remplacée par des troupes autrichiennes.


Bibliographie
– J.-M. Cauchies, Louis XI et Charles le Hardi, 1996 (avec bibliogr.)

Auteur(e): Dimitry Queloz