Stoss, bataille du

Au cours des guerres d' Appenzell, un affrontement eut lieu le 17 juin 1405 au Stoss (comm. Gais AR) entre une armée autrichienne et 400 Appenzellois qui, à l'approche des troupes ennemies, avaient levé le siège d'Altstätten et s'étaient placés en embuscade sur les hauteurs. Sans avoir préalablement envoyé d'éclaireurs, l'armée autrichienne, forte de 1200 hommes, força la Letzi, laissée sans défense, en contrebas du col. Mais les Autrichiens arrivèrent épuisés dans leurs lourdes armures, la pluie les empêcha de faire un usage efficace de leurs arbalètes et les chevaux glissaient sur le sol détrempé. Surprise par une grêle de pierres et par l'attaque des Appenzellois à la hallebarde, l'armée autrichienne fut mise en déroute. Elle laissa 400 morts sur le terrain, contre vingt du côté appenzellois. Chaque année, depuis 1597, les Appenzellois des Rhodes-Intérieures font un pèlerinage commémoratif à la chapelle du Stoss. A cette bataille sont attachées les traditions légendaires d'Uli Rotach, des Appenzelloises et de leurs vertus guerrières, et des comtes de Werdenberg.


Bibliographie
AppGesch., 1, 159-166
– S. Sonderegger, «Der Kampf an der Letzi», in Revue internationale d'hist. militaire, 1988,no 65,77-90
– H. Bischofberger, «600 Jahre "Schlacht am Stoss"», in IGfr., 44, 2003, 13-46

Auteur(e): Karl Heinz Burmeister / LA