Susten, col du

Col reliant Meiringen (vallée du Hasli) dans le canton de Berne à Wassen dans le canton d'Uri. En dépit de trouvailles monétaires de l'époque romaine et de la présence d'une douane à Wassen, le passage n'eut, jusqu'au XXe s., qu'une importance locale; la rareté des sources reflète son rôle secondaire. Aucune souste ne fut construite sur le col et le trafic de transit n'y est attesté que lorsque la liaison valaisanne Grimsel-Gries n'était pas praticable. Durant les troubles confessionnels, Berne et Uri érigèrent des fortifications sur le S., ainsi à Meien vers 1710. A l'époque napoléonienne, la frontière du Valais, alors département français, était fermée, ce qui obligea Berne et Uri à aménager une route carrossable dès 1811. Les travaux furent toutefois interrompus à la réouverture du sentier muletier du Grimsel. Uri concentra ses efforts sur la route carrossable du Gothard, Berne suspendit la construction en 1823. Ainsi la route du S. - elle aurait été la deuxième transversale alpine de Suisse après le Simplon - resta inachevée. L'entreprise fut un fiasco sur le plan financier; les travaux, sur plus d'une décennie, avaient exigé une part considérable des investissements publics des deux cantons, sans aucun bénéfice politico-économique. Ce n'est que 120 ans plus tard environ que les intérêts conjugués du développement touristique, de la création d'emplois en zone de montagne et d'objectifs militaires et stratégiques permirent la réalisation d'une nouvelle route carrossable. Le S. constitua le plus important projet rendu possible par l'arrêté fédéral de 1935 sur l'aménagement des routes alpestres. Sa construction (1939-1946) suivit un programme esthétique qui privilégia, dans la mesure du possible, le travail manuel, ainsi que l'usage de matériaux locaux et de revêtement de granit, censés conférer à la route un caractère traditionnel. Depuis lors, le S. s'est assuré une place de choix dans le tourisme d'excursion automobile.


Bibliographie
Documentation IVS BE, 15
– W. Zschokke, Die Strassen in der vergessenen Landschaft, 1996

Auteur(e): Hans von Rütte / LMD