Scheidegg, Grande et Petite

Situées dans l'Oberland bernois, la Grande S., de Grindelwald à la vallée du Hasli, et la Petite S., de Grindelwald à la vallée de Lauterbrunnen, furent d'abord des passages importants pour l'économie locale. Elles reliaient l'élevage et l'économie laitière des vallées de la Lütschine à la route menant en Italie par le Grimsel. Avec l'apparition du tourisme à la fin du XVIIIe s., la visite des vallées "du Grindelwald" devint une étape obligée du "voyage en Suisse". Les voyageurs amoureux de la nature se risquaient toujours plus nombreux à s'approcher des glaciers en passant par la Wengernalp, pour redescendre par les chalets d'alpage en direction des bains de Rosenlaui, puis de Meiringen. Les premiers hôtels s'ouvrirent après 1830. La construction du chemin de fer de la Wengernalp en 1893 fit disparaître de l'offre touristique le circuit classique de l'Oberland bernois. La Petite S. retrouva une importance touristique avec l'ouverture du chemin de fer de la Jungfrau en 1912 et, dans la seconde moitié du XXe s., devint un centre de sports d'hiver. La Grande S. n'a pas connu le même développement. Seule une route pour le transport de marchandises a permis la création d'une ligne de car postal (allant jusqu'au col en 1966 et jusqu'à la vallée de Rosenlaui dès 1979).


Bibliographie
Documentation IVS BE, 1229

Auteur(e): Hans von Rütte / LA