Vauderens

Ancienne comm. FR, distr. de la Glâne, faisant partie de la comm. d'Ursy depuis 2001 avec Bionnens et Mossel, sur la rive droite de la vallée supérieure de la Broye, caractérisée par un habitat dispersé. XIIe s. Vualdenens. 20 feux en 1278, 5 en 1359, 205 hab. en 1850, 284 en 1900, 263 en 1950, 462 en 2000. Guilelmus de Vualdenens est cité comme témoin dans un acte de l'abbaye d'Hauterive avant 1173. Du XIVe au XVIe s., les seigneurs de Prez et les Maillardoz, de Rue, se partageaient la dîme de V. Partie de la châtellenie savoyarde de Rue au Moyen Age, V. fut rattaché au bailliage fribourgeois de Rue (1536-1798), au district du même nom en 1798 et à celui de la Glâne en 1848. Les premiers statuts communaux remontent à 1785. Au spirituel, V. a toujours relevé de la paroisse de Morlens, dont le siège fut déplacé à Ursy en 1869. L'habitat s'est densifié autour de la gare de la ligne de chemin de fer Lausanne-Berne (1862); le tunnel de V. fut agrandi entre 1997 et 2000 et le tracé entre V. et Siviriez modifié. L'école date de 1892. Une manufacture d'orgues a existé de 1985 à 2006. Traditionnellement agricole (Société coopérative dès 1898), V. connaît un développement résidentiel.


Bibliographie
– N. Morard, «La population d'une châtellenie savoyarde à la fin du Moyen Age», in Pro Fribourg, 1999, no 122, 47-66

Auteur(e): Laurence Margairaz Dewarrat