20/08/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Oberalp, col de l'

Col alpin (2044 m) reliant Tujetsch GR à Andermatt UR. 1303-1305 Crispalt, rom. Alpsu ou Cuolm d'Ursera. Les cols de la Furka et de l'O. relient les vallées longitudinales du Rhône et du Rhin antérieur; la vallée d'Urseren, située entre ces deux cols, constitue un carrefour tant pour le trafic local que pour le trafic international dans l'aire du Gothard. Dès le Moyen Age, le couvent de Disentis favorisa, au-delà de l'O., les défrichements et la colonisation de la vallée d'Urseren, où il exerçait les droits seigneuriaux et possédait de nombreuses terres. Aux XIIe et XIIIe s., des Walser en provenance du Valais et de la vallée d'Urseren passèrent le col pour s'installer dans la Surselva; autour de 1380, une minorité germanophone est attestée dans les villages romanches de Rueras et Tschamut (tous deux dans la comm. de Tujetsch). En 1333, des combats opposèrent dans la région de l'O. les partisans de l'Autriche emmenés par le couvent de Disentis aux Waldstätten alliés à Donat von Vaz. Le traité de paix de 1339 préserva les intérêts commerciaux liés aux passages alpins du Lukmanier, de l'O., de la Furka, du Gothard et du San Giacomo. Tandis que les habitants de Tujetsch organisaient chaque année une procession à la chapelle de saint Gothard, ceux de la vallée d'Urseren participaient à la fête de saint Placide à Disentis. L'accès oriental du col de l'O. était possible par deux chemins: l'un, sur les hauteurs, traversait Milez, Val Val et le col de Tiarms, l'autre, en contrebas, menacé par les avalanches, traversait Tschamut et Surpalits. On choisit cependant ce dernier pour établir en 1862-1863 une route carrossable. Le canton des Grisons rétrocéda à l'Etat uranais les subventions fédérales pour la réalisation du tronçon sur le territoire d'Uri. La construction du chemin de fer à voie étroite Furka-O., à crémaillère par endroits, débuta en 1911; la pose des rails d'Andermatt à Disentis fut achevée en 1915, mais la Première Guerre mondiale retarda la mise en service de la ligne qui ne fut ouverte qu'en 1926. Depuis l'électrification en 1942, les trains circulent toute l'année et transportent les voitures lors de la fermeture du col en hiver. Le domaine skiable d'O., de taille modeste, est relié à celui de Milez-Sedrun.


Bibliographie
– L. Hendry, éd., Tujetsch, 1987

Auteur(e): Jürg Simonett / DVU