Gries, col de

Le col de G. (2479 m) conduit, en franchissant la principale crête méridionale des Alpes, de la vallée de Conches au val Formazza (Pomat) par le val d'Aigesse (Aeginental) et au val d'Ossola par le val Antigorio. Probablement utilisé à l'âge du Bronze et à l'époque romaine, il fut emprunté au XIIIe s. par les Walser germanophones qui colonisèrent le val Formazza. Un trafic commercial s'y développa plus tard: exportations de fromage et de bétail du Hasli vers l'Italie, importations de vin et de riz. En 1397, les gens de l'Ossola et du val Formazza, la commune de Münster (VS) et la ville de Berne s'engagèrent par contrat à construire un chemin muletier par le G. et le Grimsel. Cette voie n'eut cependant qu'une importance régionale et l'ouverture du chemin de fer du Gothard (1882) mit fin à son exploitation. La construction de la route du Nufenen et du bassin de retenue des eaux du glacier de G. par les Forces motrices de la Maggia a détruit en grande partie le vieux sentier. En 2000, le sentier menant du hameau de Zum Loch (Ulrichen) à la frontière italienne fut rétabli à partir des éléments historiques encore présents.


Bibliographie
– K. Aerni, «Zoll und Strassenunterhalt am Beispiel der Pässe Grimsel, Gries, Furka und Nufenen im 18. Jahrhundert», in Bull. IVS, no 2, 1998, 4-16
Documentation IVS VS, 5

Auteur(e): Klaus Aerni / WW