18/04/2001 | communication | PDF | imprimer

Albis, col de l'

Le col de l'A. (791 m) représenta longtemps la liaison la plus importante entre Zurich et la Suisse centrale. Il est attesté assez tardivement dans les sources écrites. Les chroniques parlent de sa fonction dans la guerre de Zurich, mais il n'est mentionné comme col qu'en 1492, dans une décision du Conseil de Zurich sur l'entretien des routes. En 1713 encore, un mémoire adressé aux autorités militaires zurichoises soutient que les transports par le col de l'A. sont plus simples et meilleur marché que par Birmensdorf ou Horgen. C'est pourquoi le col a joué un rôle à plusieurs reprises durant les campagnes des Confédérés, du XVe au XIXe s.; de plus, il est régulièrement mentionné dans les guides de voyage du XIXe s. Avec la construction d'autres voies de communication (lignes ferroviaires vers Zoug, route de la vallée de la Sihl), son importance diminua. Actuellement, la route du col suit pour l'essentiel le tracé de 1835-1839. A l'ancien passage correspond l'actuel chemin pédestre.


Bibliographie
– T. Schweizer, IVS-Dokumentation, 1111: Albis, 1990

Auteur(e): Heinzpeter Stucki / CHP