Sihl

Cours d'eau, long de 73 km, qui prend sa source sur le versant du Druesberg, dans les Préalpes schwytzoises, emprunte ensuite une étroite vallée glaciaire entre la chaîne de l'Albis et celle du Zimmerberg et se jette dans la Limmat près du Platzspitz à Zurich. 1018 Sylaha. Du bas Moyen Age à 1856, la ville de Zurich détint le droit de flottage du bois. Dans sa partie inférieure, la S. longeait l'enceinte de la ville et sa force hydraulique fut utilisée pour l'artisanat depuis le bas Moyen Age jusqu'à la démolition des fortifications. Ses eaux furent encore exploitées par les industries de la basse vallée de la S. du milieu du XIXe s. jusqu'au rachat des derniers droits d'eau en 1986. La retenue d'eau pour la centrale électrique de l'Etzel a donné naissance en 1937 au lac de Sihl. Ce captage entraîne dans l'ensemble une diminution du débit de l'eau, avec des répercussions négatives sur sa qualité, atténue les hautes eaux et provoque l'assèchement du lit en hiver. Les crues et les débâcles de la S. étaient redoutées. Des corrections furent effectuées dans le canton de Zurich entre 1877 et 1920, par un enrochement latéral continu du lit de la rivière.


Bibliographie
Blätter der Vereinigung pro Sihltal, 1951-
– M. Küchler et al., Das Sihlseegebiet vor dem Stau, 1982
– B. Dittli, Orts- und Flurnamen im Kanton Zug, 1992, 52-54
– H.P. Bärtschi, Industriekultur im Kanton Zürich, 1994, 107-111

Auteur(e): Martin Illi / LA