Sitter

Rivière des cantons d'Appenzell Rhodes-Intérieures et Rhodes-Extérieures, Saint-Gall et Thurgovie (env. 49 km). 787 Sidruna. Formée près de Weissbad par la confluence du Brüelbach, du Schwendibach et du Wissbach, la S. traverse en aval d'Appenzell de profondes gorges creusées dans la molasse durant l'époque glaciaire; ses principaux affluents sont le Rotbach et l'Urnäsch. Elle se jette dans la Thur à Bischofszell. Entre 1647 et 1858, elle servit de frontière entre les parties est et ouest des Rhodes-Extérieures. La diversité des techniques employées dans la construction de ses ponts, surtout près de Saint-Gall, résulte d'une topographie très variée. Le bac entre Gertau (comm. Hauptwil-Gottshaus) et Degenau était encore en service au début du XXIe s. La S. fut utilisée dès le bas Moyen Age pour sa force motrice, notamment par les moulins à papier de Degenau et Kubel (comm. Saint-Gall) ou par le moulin dit Sittermühle à Bischofszell. Le moulin à papier de Kräzern, près de Saint-Gall, propriété du prince-abbé, fut exploité dès 1604. Dans la gorge du Sittertobel se succèdent les sites de la filature, fabrique de broderies et teinturerie du Sittertal (1840-1988, auj. centre culturel), du festival open-air de Saint-Gall (dès 1981, existant depuis 1977), de l'atelier de foulage de toiles du Rechen, propriété de la ville de Saint-Gall (1483-1834) et de la fabrique de textiles du Sittertobel (dès 1828, auj. Filtrox SA). La S. fut exploitée pour la production d'électricité dès 1892. La centrale de Kubel, fondée en 1898 sur le site du moulin à papier, turbine les eaux de la S. et de l'Urnäsch retenues dans le lac artificiel du Gübensee. L'usine appartint au canton de Saint-Gall de 1911 à 1914, puis aux Forces motrices de Saint-Gall-Appenzell. D'autres grands projets comme la construction d'un barrage en aval d'Appenzell échouèrent en 1919 et 1922.


Bibliographie
– J. Elser, 25 Jahre St. Gallisch- Appenzellische Kraftwerke AG 1914-1939, 1939

Auteur(e): Markus Kaiser / CAP