Maggia (rivière)

Rivière du canton du Tessin longue de 56 km. La M. arrose, depuis sa source sur le Pizzo Cristallina, les vals Sambuco, Lavizzara et M. et se jette dans le lac Majeur formant à son embouchure un delta toujours en expansion. Les torrents Bavona et Rovana ainsi que la rivière Melezza sont ses principaux affluents. La M. est l'un des cours d'eau les plus torrentiels d'Europe et connaît de brusques et importantes variations de débit. Elle n'est pas canalisée, mais de nombreux tronçons ont été aménagés grâce, notamment, aux travaux effectués par un consortium (1891-1930). La rivière subit des crues répétitives favorisées autrefois par la pratique intensive du flottage du bois: les plus catastrophiques furent celles de Cevio en 1648 (52 morts) et celle de 1868 (41 morts). Un pont de pierre construit entre Losone et Solduno en 1815-1816 fut à moitié détruit par une crue; il fut remis en état en 1887. L'inondation de 1951 causa l'écroulement du pont de fer à Ponte Brolla et celle de 1978 d'importants dommages matériels. En 1949, le canton du Tessin et six sociétés suisses alémaniques s'unirent pour former les usines hydro-électriques Officine idroelettriche della Maggia SA (Ofima); la même année, la société obtint la concession de l'exploitation des forces hydrauliques de la rivière (avec une échéance en 2035 pour une partie du cours d'eau et en 2048 pour l'autre). Depuis 1997, une entreprise agricole, située à l'embouchure de la M., produit du riz.


Bibliographie
– A.Varini, Le arginature del fiume Maggia, 1991
Ofima: l'energia dell'acqua, 2000
– N. Dutly-Bondietti, Proteggersi con le pietre: gli argini lungo il fiume Maggia, 2003

Auteur(e): Daniela Pauli Falconi / DW