31/03/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Lorze

Principale rivière du canton de Zoug (27 km). Effluent du lac d'Ägeri, elle coule à travers des gorges, puis dans la plaine de Baar pour se jeter dans le lac de Zoug, en ressortir près de Cham et se déverser après 11 km dans la Reuss. La rivière permit une activité artisanale depuis l'époque romaine (moulin près d'Hagendorn/Cham). Plusieurs entreprises sont attestées dès le Moyen Age, perdurant parfois durant des siècles; la fabrique de papier de Cham remonte par exemple à un moulin à papier de 1657. Au XIXe s., la L. fut un élément important de l'industrialisation du canton: fabriques, surtout de textiles, puis, depuis la fin du XIXe s., centrales électriques, notamment dans les gorges, captage des sources pour l'approvisionnement en eau de Zoug et de Zurich. Jusqu'à la construction d'un pont les traversant (1906-1910), les gorges furent un obstacle à la circulation entre montagne et plaine. A Cham, en 1591/1592, le creusement du lit de la rivière par Jost Knopfli modifia le paysage fluvial qui, aux XIXe et XXe s., fut presque complètement réaménagé par la construction de canaux et divers travaux de correction des eaux. Ces derniers servaient à la production d'énergie et devaient aussi éviter des inondations dévastatrices, semblables à celles de 1861, 1910 et 1934. La grande correction des années 1970 créa un nouveau lit entre Baar et le lac de Zoug, une partie de l'ancien cours étant utilisée pour le tracé de l'autoroute. Depuis 1995, un sentier didactique (Industrie Lorze) présente l'histoire de la rivière et son importance économique.


Bibliographie
Zuger Neujahrsblatt, 1993 (cah. thématique sur l'eau)

Auteur(e): Renato Morosoli / DVU